Guider les personnes âgées dans l'apprentissage de la nouvelle technologie

Depuis la pandémie, on remarque que les aînés s’intéressent de plus en plus à la technologie. Des assistants vocaux aux tablettes, ces nouveaux outils se taillent dorénavant une place de choix dans la vie quotidienne des résidents et des résidentes. Comment les accompagner dans leur apprentissage de ces outils et la découverte du langage numérique?


Andrea Villa, technicienne multimédia au Marronnier depuis deux ans, nous explique comment aider les aînés à apprivoiser ces nouvelles ressources.


La technologie au quotidien : divertissante… et essentielle


En raison de la pandémie, l’utilisation des technologies suscite un grand engouement, comme on vous le révélait récemment dans un article précédent. Pensons aux spectacles et aux messages diffusés dans les logements, aux nombreux appels vidéo entre les résident.e.s et leurs proches organisés par le personnel, aux plateformes de jeux en ligne, sans compter les tablettes qui se sont multipliées dans la résidence. Nul doute, tout le monde est appelé à vieillir dans un monde numérique.


L’utilisation quotidienne de la technologie apporte beaucoup aux personnes âgées : surmonter l’isolement, améliorer la sécurité, acquérir une plus grande autonomie, etc. Par exemple, les applications bancaires ont gagné en popularité auprès des résidents. « Au départ, beaucoup avaient peur », relate Andrea Villa. « Une fois l’application apprivoisée, les gens étaient très contents de ne pas avoir à demander à leur garçon ou à leur fille de les amener à leur institution financière. Pouvoir faire soi-même ses transactions, c’est être plus autonome, et il y a une fierté rattachée à ça. »


Cinq conseils pour aider vos proches à apprivoiser la technologie


Un appareil électronique peut sembler désarmant de simplicité pour quiconque est habitué à s'en servir, mais il peut s’avérer intimidant pour une personne âgée. C’est pourquoi, lorsqu’on leur fait cadeau d’une tablette ou d’un téléphone intelligent, il est essentiel d’aider les résident.e.s à se familiariser avec ce nouvel appareil. Voici les conseils d’Andrea Villa pour guider les aînés en toute bienveillance et adoucir la courbe d’apprentissage.

  1. Ne pas sauter d’étapes. Vous avez offert une tablette à une personne âgée? Enseignez-lui d’abord les notions de base : allumer et éteindre la tablette, se connecter à Internet, charger la batterie, repérer les applications essentielles, etc. Plutôt que de lui faire une démonstration, encouragez la personne à procéder elle-même en suivant vos explications.

  2. Faire preuve de patience. En vieillissant, apprendre quelque chose de totalement nouveau est exigeant. Prenez le temps de répéter les explications autant de fois qu’il le faut. Rappelez-vous que la personne âgée n’apprend pas seulement à se servir d’un appareil électronique; elle apprend aussi un nouveau langage.

  3. Expliquer. Comment monter ou baisser le volume, où se trouve la caméra, où regarder lors d’un appel vidéo… Ne tenez pas pour acquis que la personne est en mesure de deviner où sont les fonctionnalités de l’appareil et sait comment les ajuster.

  4. Avoir de l’empathie. Peu importe l’âge, tout le monde est capable d’apprendre dans un environnement propice et positif. Faites sentir à la personne que ça vous fait plaisir de l’accompagner et qu’il est normal qu’elle ait besoin d’aide au départ.

  5. Encourager. Enfants et petits-enfants, encouragez les personnes âgées dans leur apprentissage. Absorber autant d’information exige de la patience et de l’ouverture, tant pour vos proches que pour vous.


Au-delà de la tablette : trois outils technologiques pour aînés branchés


Responsable de tout ce qui touche au multimédia, Andrea Villa est au fait de l’évolution technologique du Marronnier. Elle estime que 50 % des résidents et des résidentes ont accès à un ordinateur, un téléphone intelligent ou une tablette. Toutefois, bien d’autres outils peuvent s’avérer pratiques.


Une commande vocale bien utile

La nouvelle coqueluche? Alexa! Bien des gens ont accueilli ce colocataire dans leur maison. L’assistant vocal du géant Amazon, accompagné du haut-parleur intelligent Echo, est un favori des aînés. Simple à utiliser, il améliore l’accessibilité à l’information et augmente le sentiment de sécurité. Que ce soit pour connaître la météo ou appeler un service d’urgence, Alexa est très utile. « Marcher et chercher son cellulaire, ça peut prendre du temps. », fait remarquer Andrea Villa. « Si une personne qui tombe ou a un accident est incapable de se rendre à la sonnette de sécurité, elle peut tout simplement dire “Alexa, appelle le 911” ou un proche. »


Une télécommande simplifiée

Télécommande Flipper

Un autre gadget très pratique est le Flipper, une télécommande universelle à cinq boutons. Andrea Villa, qui fait déjà plusieurs capsules informatives pour les résident.e.s, fait l’éloge de la simplicité ingénieuse du Flipper: « Ici, on reçoit beaucoup d’appels pour savoir comment fonctionne la télécommande, le climatiseur, le téléviseur. Ça enlève beaucoup de complications pour la personne. Je le suggère pour ceux et celles qui veulent se simplifier la vie! »


Une liste d’écoute à portée de main


Finalement, les lecteurs MP3 ont la cote. Les bienfaits de la musique sur les personnes âgées sont connus. Que ce soit pour les plonger dans leurs souvenirs ou pour soulager les effets de maladies dégénératives comme la maladie de Parkinson ou d’Alzheimer, la musique prend généralement une grande place dans la vie des personnes âgées. C’est pourquoi les lecteurs MP3 sont de plus en plus utilisés par nos résidents et nos résidentes. Il en existe une grande variété, mais le Simple Music Player a de quoi faire tourner les têtes. Il s’opère par un simple rabat qu’on monte ou descend pour activer le lecteur. Vous n’avez qu’à le remplir de toutes les chansons préférées de votre proche… et aller pousser la chansonnette en sa compagnie!


Vous résidez au Marronnier? Vous avez donc accès à un ensemble de services liés aux télécommunications, tels que la câblodistribution, la boîte vocale et l’Internet dans votre appartement, et le wifi dans toutes les aires communes, entre autres. Pour tous les détails liés aux inclusions, vous pouvez communiquer avec l’une de nos conseillères en location.


Vous pourriez aussi aimer :